header bologna your destination fr

Bologne vue d'en haut en huit étapes

Encadrée par des tours et des cheminées, Bologne vue d'en haut est un spectacle intemporel.
Le Moyen-âge a marqué son identité de manière indélébile, et plusieurs siècles plus tard, Bologne vue d'en haut semble inchangée depuis l'époque de la lutte contre les investitures, lorsque la construction de tours de plus en plus audacieuses représentait pour les familles nobles une démonstration univoque de prestige.
En somme, puisqu'il est impossible de garder les pieds sur terre, Bologne vue d'en haut est fascinante et suggestive, et vaut la peine d'être vécue. Si vous souhaitez découvrir les mille visages de la ville en la regardant d'en haut, faites défiler la galerie, découvrez les curiosités et notez les étapes de votre parcours.

1 - Bologne vue d'en haut : la Tour Asinelli

À 97,2 mètres de hauteur avec une inclinaison de 1,3°, l'expérience de Bologne vue du haut de la tour Asinelli est réservée aux personnes qui ne craignent ni la hauteur ni l'effort (498 marches mettent au défi même un corps entraîné). Érigée entre 1109 et 1119 en guise de tour de guet contre les dangers provenant de l'est, elle est restée indemne malgré des incendies (1398), des tremblements de terre (1399, 1505 et 2012), des boulets de canon (1513) et la foudre, et pendant la Renaissance, elle a hébergé dans ses cellules les personnes responsables de tapage nocturne. La vue de Bologne est incroyable et fascinante ; au pied de la Tour Asinelli, on aperçoit encore la structure de l'ancienne ville romaine.
Photo (Bologne depuis la tour Asinelli - photo de Tommaso Di Donato)

2 - Bologne vue d'en haut : San Michele in Bosco

La terrasse panoramique de San Michele in Bosco est une autre étape obligatoire si l'on aime contempler le paysage bolognais. À 15 minutes à pied du centre, à quelques pas de l'Institut Orthopédique Rizzoli, la place située devant l'église de San Michele in Bosco est une destination privilégiée des romantiques. Sans vous soucier des baisers échangés par les couples, il vous sera facile de vous évader en tentant de reconnaître les profils des tours et des palais délicatement encadrés par les haies basses de buis.

3 - Bologne vue du haut de la tour cachée : la Tour Prendiparte

Parmi les ruelles qui côtoient le quartier juif, il vous arrivera soudainement de vous retrouver au pied d'une tour tombée du ciel. Avec ses douze étages, ce gratte-ciel du douzième siècle, construit par la famille Prendiparte, est aujourd'hui accessible au public à l'occasion d'évènements et d'apéritifs privés. Aux troisième et quatrième étages, en montant, il est possible de s'arrêter pour observer les graffitis sur les murs, traces de l'ancienne fonction de la tour, à savoir prison suite à des délits religieux.

4 - Bologne vue du haut de la terrasse de San Petronio

Jusqu'en 2014, seuls quelques élus avaient eu le plaisir d'immortaliser la Piazza Maggiore depuis les échafaudages installés pour restaurer la façade de la Basilique San Petronio ; cette fois-ci, la restauration de San Petronio concerne l'abside de l'église, et les plus chanceux peuvent accéder à l'ascenseur pratique de piazza Galvani et rejoindre la terrasse sur le salon de la ville, à 54 mètres de hauteur. La vue qui vous entoure une fois sur le toit vous permet de dialoguer avec le paysage comme avec un ami fraternel à portée de main, ce qui constitue une expérience vraiment unique.
Bologne vue de la terrasse de San Petronio credit Tommaso de Donato photography

5 - Bologne vue du haut du Pincio

Les marches du Pincio donnent accès à un point de vue en hauteur, accessible même aux personnes qui n'aiment pas trop se fatiguer. Du haut des marches, réalisées en 1896, on domine Via Indipendenza, qui ressemble à un boulevard parisien aux première lueurs du soir.

6 - Bologne vue du haut d'un clocher

Bologne vue du haut des 70 mètres de hauteur du clocher ressemble à une petite ville faite de petits bâtiments et d'églises. Le clocher, édifié en 1184 et terminé en 1426, abrite une cloche du milieu du XVIe siècle, dont le poids s'élève à 33 quintaux.
Photo depuis le Clocher de San Pietro, photo de Francesco Malpensi – Instagram

7 - Bologne vue d'en haut avec le prétexte de la science : la Specola

Au cœur du quartier universitaire, à via Zamboni 33, il est possible de visiter le Musée de la Specola, dont la tour offre une vue à couper le souffle. La tour de la Specola est devenue un des principaux observatoires astronomiques grâce à la création de l'Institut des Sciences par Luigi Ferdinando Marsili (1711). Outre la vue très vaste, la visite sera agrémentée de l'exploration de l'évolution technique des instruments d'observation astronomique.
Photo de Bologne depuis la tour de la Specola (par twiperboileit)

8 - Bologne vue d'en haut entre les arcades du Portique de San Luca

Nous aimons compter le Sanctuaire dédié à la Madone de San Luca parmi nos suggestions touristiques en raison de la grande valeur qu'il représente pour l'identité des habitants de Bologne, qui furent les protagonistes de sa construction. Le portique est aujourd'hui encore un lieu de pèlerinage, mais il s'est transformé en lieu de passage transversal peuplé d'athlètes, promeneurs et fidèles. Le vrai spectacle se dévoile au regard du marcheur lorsque depuis le sommet de la colline della guardia, il se retourne pour admirer la ville encadrée par les voûtes rougeâtres du portique. Bologne vue du haut de San Luca se fait petite et précieuse. À quelques pas de l'Hôtel Maggiore, il sera intéressant de la choisir comme dernière destination de la journée, lorsque les lumières de la ville s'allument et la colorent de mille feux.

9 - Bologne vue du haut des collines

Une destination peu connue mais qui ravira les amateurs de nature, est le Parc Régional des Calanchi della Badessa e dei Gessi Bolognesi ; sur la route nationale qui relie Colle Martino et Rastignano, un bon zoom permettra de profiter de ce spectacle.
Photo de Luca Savioli

  • Kid Pass
  • Hotel Maggiore è Bologna
  • Albergabici
  • DogTourist
  • Pet Friendly
  • Homo Mobilis by Repower

O NOUS TROUVER