header bologna your destination fr

5 choses à manger à Bologne

cinque cose da mangiare a bologna hotel maggiore bolognaIl est par conséquent difficile de faire son choix en matière de nourriture à Bologne, parce que la variété et la qualité sont vraiment élevées. Voici 5 plats que nous aimons rappeler ; nous vous invitons à les goûter lorsque vous viendrez à Bologne.
1.TORTELLINI
Les tortellini sont la première institution de la ville : il s'agit vraiment d'un rite magique qui commence dès la préparation et atteint son comble au moment de passer à table tous ensemble. Le petit écrin de pâte fraîche étirée rigoureusement à la main par la « zdaura » (un personnage presque légendaire de la tradition bolognaise) est farci de parmesan, mortadelle, jambon, longe et noix de muscade.

La tradition bolognaise, plutôt stricte en matière de cuisine, dicte des règles très rigides sur l'épaisseur de la pâte qui doit être étirée rigoureusement à la main, avec un rouleau et une planche transmis de génération en génération.

La règle dit que pour savoir si la pâte est de la bonne épaisseur, il est nécessaire de la soulever pour vérifier s'il est possible d'entrevoir assez clairement San Luca à travers sa trame désormais ultrafine.
2.MORTADELLE
La mortadelle de Bologne est une spécialité de charcuterie ensachée entièrement réalisée avec de la viande de porc et des lardons. Certaines Charcuteries de la zone ont obtenu la reconnaissance SlowFood pour la production de la Mortadelle de Bologne.

Sa forme circulaire caractéristique, unie à sa couleur rose et à son intense parfum épicé, en font une des spécialités émiliennes les plus appréciées au monde.

Les presidi SlowFood protègent les petites productions de très haute qualité de chaque région, produites selon la tradition dans le respect du territoire et en conservant l'éducation au goût et le droit au plaisir de la bonne table. À Bologne, un grand « Marché de la Terre » est actif : il s'agit du marché paysan de Slow Food, où vous pourrez également trouver de nombreux autres Presidi, comme par exemple la race porcine Mora Romagnola ou le Parmesan de Vaches Rouges.
3.FRIGGIONE
Le friggione est un plat succulent de la tradition paysanne, composé presque entièrement d'oignons ainsi que d'autres légumes, soumis à une très longue cuisson à feu doux. Il s'agit sans aucun doute d'une des expériences les plus « complexes » de la cuisine émilienne ; toutefois, elle mérite vraiment d'être essayée et dégustée.
La recette du friggione bolognais est déposée à l'Académie de la cuisine italienne et à la Chambre de Commerce de Bologne, et elle prévoit pour la version de base l'utilisation, comme principal ingrédient, de 4 kg d'oignons de Medicina accompagnés d'une boîte de tomates.
4.SAUCE VERTE
La tradition locale prévoit parmi les plats de résistance classiques le bollito mixte et sa sauce verte.

Le secret de la recette de cette délicieuse sauce d'accompagnement est transmis par les grands-mères et prévoit l'utilisation de persil, câpres, anchois, œuf dur, vinaigre et pain sec.

Le plaisir frais qui épouse la consistance grasse de la viande fait qu'il est impossible d'en laisser une seule trace dans l'assiette.
5.GÂTEAU DE RIZ
Il est temps de terminer le repas en beauté avec le dessert traditionnel de Bologne : le gâteau de riz. La zone géographique plate et humide a fait prospérer pendant des siècles de grandes rizières dans la plaine du Pô, et la richesse en matières premières a certainement attisé l'imagination d'une cuisinière, qui en inventa la recette au XVIIe siècle.

Le gâteau associé traditionnellement à la fête « degli Addobbi » pour le Corpus Domini, était amené en procession coupé en petits losanges et offert aux fidèles.

De nos jours, on profite encore de sa saveur délicate, mais aromatique, d'amandes et de fruits confits, parfaite pour un goûter succulent.

  • Kid Pass
  • Hotel Maggiore è Bologna
  • Albergabici
  • DogTourist
  • Pet Friendly
  • Homo Mobilis by Repower

O NOUS TROUVER